Un « drône » de journalisme…

drones La caméra gopro apporte bien évidemment un plus incontestable dans les tournages d’action et les reportages sportifs. Mais il y a aussi les drônes (qui passent du domaine militaire à des usages civils) que l’on peut associer à ces petites caméras dont le niveaux de résistance est assez incroyable puisque la notice du gopro hero 3 black edition indique qu’il peut résister à une pression de 60 m d’eau ce qui signifie 6 bars !

On pourrait donc s’amuser à l’associer à un drône à une faible hauteur mais avec une coque en silicone de protection et encore. Elle est tombée de 3810 mètres sans accrocs

Longtemps resté dans le domaine militaire, cet engin sans pilote est notamment utilisé pour l’espionnage et le renseignement, mais à quoi ressemble t-il ?

Et bien quelques journalistes commencent à s’y intéresser.
Le Lab de L’Express, et BFM TV .voir ci-dessous…

Et pour ceux qui se disent qu’ils auraient pu faire de l’aéromodélisme plus jeune .
http://vimeo.com/6194911 (impressionnant)
Encore un drône mais on monte en gamme: http://vimeo.com/52899242

Un « drône » de journalisme…
Donnez votre avis :

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.