Quel CMS pour un journal en ligne ?

Je viens de terminer une formation sur les aspects techniques de l’édition sur le web au CFPJ, et j’ai abordé 3 CMS. wordpress, joomla et drupal. J’ai de prime abord pensé que wordpress, via sa simplicité de publication (interface, ergonomie, installation, processus de sauvegarde…) serait la plateforme de choix pour le journaliste même en utilisation multi-auteur. Mais lorsque j’ai présenté Drupal, avec son positionnement centré utilisateur et la capacité de gestion fine des droits des utilisateurs sur les différents contenus de la base de données, avec son centrage collaboratif, la possibilité pour chaque rédacteur de créer son propre blog … et biensûr l’existant: france24, rue89, mediapart qui utilisent drupal comme CMS, drupal est alors apparu comme LA plateforme du journalisme en ligne. Sa souplesse a malgré tout un revers qui est sa complexité d’utilisation et qui entraine une courbe d’apprentissage plus longue. Cependant , après ce passage obligé, et l’obligation d’avoir un schéma très clair de son système d’information (tant mieux !),  l’outil est comme une rolls-royce.

Quelle expérience avez-vous de l’utilisation de drupal en tant que community manager ?

2 réponses
  1. Anonyme
    Anonyme dit :

    Drupal est un peut difficile à mettre en marche, c’est la vérité , et surtout s’il s’agit d’un site miltilangue ou dans autre langue que l’anglais: traduction, chercher des traductions .
    Wordpress est optimisé pour faire des travailles déjà connu (le bloging et la publication en génerale) . donc wordpress est bon pour les moins bon en création de site web.
    Je pense drupal et je résout mes problème d’une façon drupalienne , mais seule regret est la consommation de la mémoire hebergeur qui nécessite des ajustements pas toujours à mes porté (hebergeur mutualisé).

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.