Podcast avec frédéric Goldsmith – Association des producteurs de cinéma.

[Podcast audio : Format mp3 : Durée:  13mn] : Télécharger ce podcast

[audio:http://blip.tv/file/get/Franck123-regulationdistributioncontenusforumatena107.mp3]

goldsmith.jpgLe forum ATENA accueillait hier un très large public sur le thème « Le Peer to Peer – Aspects économiques et légaux ».

 » Les droits d’auteur doivent plus que jamais être protégés, à l’heure où Internet impose aux industries culturelles de changer de paradigme.  » C’est ce que véhicule frédéric Goldsmith, juriste expérimenté pour l’Association des producteurs de cinéma. Il présente le modèle juridique actuel pour la régulation de la distribution de contenus d’oeuvres numériques sur Internet. Ce qu’il y a d’intéressant est de savoir que 50 % du traffic de l’internet est fait via du P2P et seulement 17% via le web. Donc les nouvelles solutions techniques de distribution légales de contenus audio et vidéo passeront probablement via des réseaux P2P, afin de mieux maîtriser la circulation des contenus (gestion du traffic) car les débits sur internet augmentent considérablement ainsi que les authentifications, seules solutions pour rendre payant des contenus. Bref on va vers du P2P légal …. C’est un peu ce qui c’est dit au forum Atena hier. Bref reprendre le modèle de l’Itunes music Store mais en y intégrant une structure P2P est probablement un concept gagnant 😉 Qu’en pensez-vous ?

Note: la qualité de l’enregistrement est très très moyenne car j’enregistrai à environ 2 m d’une enceinte générale. L’enregistrement est fait à partir d’un ZOOM H4

Autres interviews bloggés de Frédéric Goldsmith:

http://mymusic.typepad.com/my_music/2007/01/interview_frdri.html

http://www.capital.fr/actualite/Default.asp?source=FI&numero=68653&Cat=CAZ&numpage=1

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.