Les expériences des e-commercants du Centre Loire

Il y avait salle comble hier à la chambre de commerce du Loiret à Orléans pour parler e-commerce. Parmi les intervenants, essentiellement des commerçants de produits physiques qui utilisent le web dans un objectif de visibilité d’abord puis de vente ensuite. Parmi les techniques de vente adaptées au web, j’ai pu noter:

1°) Le click to chat et click to call

@fabienpretre nous signale à ce propos que le click to chat génère à lui seul environ 10 pour cent du chiffre d’affaire.

2°) Géolocalisation et mobilité

Lorsque l’on parle web, on parle mobile et qui dit mobile dit géolocalisation. Rodolphe Champagne, Mr Bricolage, utilise cette technologie pour indiquer aux internautes, à partir d’un QR code du catalogue papier, quels sont les produits les plus proches de chez eux. C’est du vrai multicanal 😉

3°) Le e-commerce de l’immatériel:
La vente en ligne de services, de conseil, de formations, de connaissances n’a pas été évoquée même si j’ai posé la question.

Il reste encore du chemin à parcourir pour satisfaire les clients en ligne et sur mobile.

PluXml : un CMS plus simple et rapide que wordpress

Un CMS, c’est un moteur de site web qui vous permet de créer, via un backoffice, des pages, des articles.  il vous permet de gérer des utilisateurs, des catégories, des tags… Il y a une grande quantité de CMS pour réaliser votre site web et chacun s’adresse à des projets différents. Mais pour ne pas utiliser un éléphant lorsque l’on n’a parfois besoin que d’une  souris, il faut une solution simple, légère et surtout sans base de données. #MySQL , système de base de données très performant consomme beaucoup de ressources machine serveur. Il existe une solution de CMS léger, facile d’utilisation et qui va renvoyer et afficher très rapidement les pages web, c’est PluXml : un CMS plus simple et rapide que wordpress.

Animer un évènement en vidéo live avec un hashtag twitter

J’avais suivi le live organisé par La chaine techno lors des annonces de nouveaux produits Apple. Cette méthode est assez intéressante et relativement simple à utiliser par un internaute pas trop geek. Ce n’est pas un #livetweet qui consiste à découper en parcelles de 140 caractères le déroulemnt d’un évènement. Ici, Il faut simplement pouvoir afficher deux services en même temps sur son bureau d’ordi ou tablette.

1°) Un player vidéo pour le direct

2°) Un fil twitter qui permettra de regrouper des tweets via un code commun. on appelle ça un hashtag (#). #lct01net était donc ce soir-là, le moyen qui permettait en même temps de rechercher une information contextuelle sur cet évènement mais aussi un code de rassemblement un peu comme un mot de passe ouvert. Un animateur était présent et alimentait son propre fil (non twitter) mais sur une application en ligne du service de coveritlive.

Ce genre d’animation (vidéo et twitter) se révèle assez intéressante.Le lab

Sans la vidéo cette fois-ci mais à partir d’une photo, le Lab d’europe1 lance un appel à votre créativité et demande de poster via le hashtag twitter, #Royaldelacroix, toutes les modifications inimaginables de l’original.  Je pense que ce genre d’animation est un exercice tout à fait pédagogique et serait un bon moyen d’initier des photographes à twitter par exemple 😉

 

 

La khan academy vous connaissez ?

Salman Khan est à l’origine de la Khan Academy. Il raconte comment et pourquoi il a créé la Khan Academy qui accueille aujourd’hui des millions d’utilisateurs autour essentiellement des mathématiques mais plus seulement.  Ouf je souffle un peu plus le soir quand je demande à ma fille de 10 ans de regarder une de ses vidéos très explicite sur les fractions ou bien la géométrie par celles traduites en français. Il ne me reste plus qu’a lui donner des exercices ou bien vérifier qu’ils sont jutes. J’ai aussi trouvé une vidéo dans laquelle il explique avec quoi il travaille , son matériel , ses logiciels… mais alors tout le monde peut-il devenir prof sur internet ?

Avec quoi Salman Khan travaille-til pour créer ses vidéos ?

http://www.videonot.es/edit/0BzhbQoKitRd1X0tPemYwM3JoXzA

Si vous vous intéressez à l’actualité de la formation en ligne et à la pédagogie de la création de contenus de cours en ligne suivez notre scoop sur la formation en ligne:

Pour exporter des scoop : http://www.scoop.it/goodies

Connaissez-vous la curation avec scoop IT ?

Façe à l’augmentation des données du web ainsi qu’au besoin de confiance sur la validité des contenus, la curation est née. Elle permet de classer les informations que l’on trouve sur le web, de les retrouver et de partager ce travail de recherche et de classification de contenu. L’objectif est double. il permet aussi d’être vu comme quelqu’un qui s’intéresse à un domaine particulier. Il est donc important de bien sélectionner ses contenus car ils doivent être cohérents entre eux. même thématique …. Scoop IT, société française est un des leader dans le domaine avec pearltrees.